Angantyr

ANGANTYR va mouiller son drakkar une nouvelle fois dans la Seine pour prendre d’assaut le CERNUNNOS Festival. Les Danois ont déjà mis à sac deux fois le festival, la première fois en 2010, détruisant la Locomotive. La seconde, en 2014, où c’est l’Elysée Montmartre qui a fait les frais des vikings. Cette année, c’est au tour de la Ferme du Buisson à Noisiel d’être sur les plans de bataille de la horde. ANGANTYR se situe dans la frange dure du metal païen, pratiquant un black metal sans concession. Si les thèmes abordés traitent de l’histoire du Danemark, en particulier de l’avant christianisation du pays, la musique, elle, lorgne du côté de la Norvège et des pionniers du metal pagan, gardant les instruments classiques du BM, mais insufflant des riffs épiques pour suggérer les thématiques. D’ailleurs, les concerts d’ANGANTYR sont des purs moments de sauvagerie, pendant lesquels les Danois donnent vie à leur black metal épique et guerrier. Rejoignez-les dans leur croisade, pour un pur moment de sauvagerie.