Ereb Altor

Quand on pense metal viking, on pense forcément à BATHORY, et son œuvre fondatrice. Si un groupe peut se vanter de perpétuer l’œuvre de Quorthon, c’est indéniablement EREB ALTOR. Pas uniquement à cause de leur album de reprises du maître en signe d’hommage, sortie en 2016, mais surtout pour ses six albums où la tradition suédoise et nordique suintent par toutes les notes. Loin d’être une copie de ses maîtres, EREB ALTOR a forgé son propre son et approche du metal viking, en y mêlant doom (le spectre ISOLE n’est jamais loin), black metal et metal épique. Les chants clairs se mêlent au chant black metal, plus ou moins utilisés selon les albums, pour une approche très personnelle de la musique. Les deux types de chants viennent aider un metal épique et poignant, tantôt rageur, tantôt mélancolique, évoquant toutes les facettes d’un monde viking brutal mais humain. EREB ALTOR sait toucher le cœur de son auditoire, et nul doute que leur concert au Cernunnos Pagan Fest sera baigné d’une aura nordique toute particulière, rappelant un certain âge d’or du metal suédois.